L’Angleterre pourrait-elle battre les All Blacks ?

Tous les grands pays du rugby se donnent rendez-vous pour la Coupe du monde. Il y aura notamment l’Italie, La Nouvelle-Zélande, l’Angleterre ou encore l’Australie. Mais le match qui nous intéresse actuellement concerne l’affrontement entre l’Angleterre et les All Blacks. Les fans vont sûrement adorer ce match.

Cependant, la question que tous se posent, est si l’Angleterre pourra supporter l’armada néozélandaise lors de cette rencontre. Certes, les XV de la Rose disposent d’une équipe forte, mais lors de ces derniers affrontements, ils ont eu du mal à faire face aux All Blacks. Voici les points à considérer.

Voici la bande annonce de ce match :

Les joueurs à surveiller de près

Pour l’Angleterre, Owen Farrell est à surveiller de près. Le dernier tacle de Farrell contre André Esterhuizen  fait les gros titres après la victoire de l’Angleterre 12-11 face à l’Afrique du Sud. Après que les arbitres aient décidé de ne pas intenter de poursuites contre Farrell, le joueur peut s’aligner contre les All Blacks.

Du côté de la Nouvelle-Zélande, il y aura Brodie Retallick. L’écluse des Chiefs revient dans l’équipe de départ des All Blacks après sa victoire sur les Wallabies. Il avait déjà été blessé à l’épaule lors d’une chute maladroite contre l’Argentine. L’Angleterre ne pourra pas rivaliser avec la Nouvelle-Zélande en défense.

Les plus gros sujets de discussion

Chris Ashton fera ses débuts avec l’équipe anglaise. L’attaque de l’Angleterre semblant un peu franche le week-end dernier, la ruse d’Ashton sera utilisée lorsque les hommes d’Eddie Jones tenteront de battre leur adversaire. Il va remplacer Jack Nowell dans le 15 de départ.

Ben Smith est la meilleure option des All Blacks à l’arrière, mais il se retrouve une fois de plus à l’aile droite, Steve Hansen préférant donner à Damian McKenzie une opportunité. Cela donne aux All Blacks une autre option de jeu à l’arrière, et ajoute une menace en contre-attaque.